Lun. Feb 26th, 2024

La valse des défilés de mode « hors les murs » a repris son tour du monde. Le coup d’envoi de ces festivités hivernales a été donné par Louis Vuitton, qui a présenté sa collection masculine pré-automne 2024 – une collection commerciale de mi-saison qui habituellement ne défile pas – à Hongkong (Chine), le 30 novembre. Suivra la collection automne 2024 de Balenciaga le 2 décembre à Los Angeles (Etats-Unis), puis celle des Métiers d’arts de Chanel le 7 décembre à Manchester (Royaume-Uni).

Pour Vuitton, il s’agit de la deuxième collection de Pharrell Williams après sa nomination au poste de directeur créatif des collections masculines en février et son spectaculaire premier défilé en juin, sur le Pont-Neuf à Paris. Après un tel événement, qui a bloqué la circulation et où Jay Z, Beyoncé ou encore Rihanna étaient présents sur les bancs des invités, il fallait frapper fort.

C’est sur l’avenue des étoiles, sur le port de Victoria, dans le quartier de Tsim Sha Tsui, qu’a eu lieu le défilé. Cette longue promenade de 440 mètres de long, créée en 1982 et rouverte en 2004, est située le long du front de mer. C’est le pendant hongkongais du Walk of Fame hollywoodien. On y retrouve en effet les empreintes de mains de stars de l’industrie cinématographique chinoise, parmi lesquelles l’acteur Jackie Chan, le réalisateur Wong Kar-wai ou encore l’actrice Michelle Yeoh.

Le choix de Hongkong n’est pas anodin. Marché stratégique pour le monde du luxe, l’Asie, et la Chine en particulier, a depuis longtemps les faveurs des grandes maisons de mode. En avril, Louis Vuitton, déjà, organisait son défilé pre-fall féminin à Séoul tandis que Dior (également propriété de LVMH) a annoncé que le défilé de sa précollection masculine 2024 aurait également lieu à Hongkong, au début de 2024.

Une promenade transformée en plage tropicale

Un choix logique étant donné que la crise du Covid-19 a fragilisé le marché du luxe en Asie. D’après un rapport sorti en février par le cabinet de conseil en stratégies Bain & Company, la consommation de luxe en Chine a baissé de 10 % en 2022. Il est donc important pour les marques du secteur de se rapprocher de cette clientèle. La plupart des 1 200 invités étaient d’ailleurs locaux.

Pour Pharrell Williams, défiler à Hongkong est avant tout une question d’énergie : « C’est une ville magnifique, très dynamique, avec de nombreuses influences culturelles différentes. L’emplacement physique du défilé est également très intentionnel. Je trouve que certains de mes meilleurs moments créatifs se produisent lorsque je suis près de l’eau. Le thème nautique se reflète dans la collection, et le public en fera encore plus l’expérience dans l’atmosphère de l’avenue des étoiles », explique-t-il, lui qui a grandi à Virginia Beach (Etats-Unis) au bord de l’océan Atlantique.

Il vous reste 55% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *